Dire au-revoir à nos amis les animaux

Cette phrase dicte tout « En effet, il y a beaucoup de chien, mais le mien est spéciale », voilà un mot doux qui plaît au service de pompe funèbre pour animaux. Tellement, les animaux sont devenus un membre de la famille que lui dire adieux quand il est mort, c’est dur.

On préfère partager la vie avec un animal

Ce n’est pas une histoire sur le Disney Chanel, mais il y a des animaux domestiques qui obéissent à leur maître, et sans discussion, ils adorent être leur compagnie. Et malheureusement, les animaux ne vivent pas si longtemps que les humains. Avec la liberté de penser et la liberté de tout, les gens deviennent de plus en plus sensibles, et il y en a qui n’arrivent jamais à passer leur deuil face à la mort de son animal de compagnie. Pour le moment, beaucoup s’investissent dans l’incinération privée, parce que c’est plus correct et l’animal sera bien honoré comme il se doit.

Comment se passe un deuil animal ?

La famille a le droit de choisir son urne pour chien où elle y mettra ses cendres, et ensuite, qu’elle l’éparpillera dans un lieu autorisé ou dans un cimetière public pour animaux, mais on ne peut pas encore le garder. On a deux choix pour l’enterrement de notre animal qui vient de décéder, soit un enterrement comme un être humain dans un cimetière public, soit à 30 mètres de votre demeure. La démarche est simple, une fois que l’on a obtenu la paperasse du vétérinaire que l’animal est bien décédé, le service de pompe funèbre récupère le corps de l’animal. Il l’installe dans la chambre d’accueil où la famille peut lui dire au revoir une dernière fois.

La loi de la bestialité a été signée il y a quelques jours dans certains pays, et on ne va pas dire que la génération future est plus bête, mais cette décision sera comme une liberté de vivre comme on veut.

Postez votre avis sur notre page si vous avez l'envie d'apposer votre opinion.

Nature

  1. 15 Déc. 2018L'utilité de la médaille pour chiens2328